Ministère de l'Agriculture

Ministère de l’agriculture, de l’artisanat et du développement des archipels

Après la tenue en octobre 2014 du comité de pilotage lançant le processus de création de la grande aire marine protégée (AMP) des Marquises Te Tai Nui a Hau, l’élaboration du diagnostic partagé (patrimoine naturel, patrimoine culturel et enjeux socio-économiques) sera finalisée en avril 2015. Cette première étape aura rassemblé nombre d’experts et de professionnels.

Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné de plusieurs membres du gouvernement, s’est rendu mardi matin, dans la commune de Mahina, où il a été accueilli par le maire, Patrice Jamet, et son conseil municipal.

Le ministre du Développement des activités du secteur primaire, Frédéric Riveta, accompagné de la ministre du Travail, Tea Frogier, a procédé, mardi matin, en présence du Président de l’Assemblée de Polynésie française, Marcel Tuihani, à l’ouverture du salon Te Rara’a, qui accueille près d’une vingtaine d’artisans originaires des îles Australes résidant sur Tahiti et spécialisés principalement dans la vannerie.

Ces derniers jours, quelques agriculteurs se sont publiquement émus d’une décision, qualifiée « d’unilatérale » du ministre du développement des activités du secteur primaire, Monsieur Frédéric Riveta, concernant l’interdiction de l’utilisation du pesticide connu du public sous le nom de « Gramoxone » ou « paraquat ».

Le ministre du Développement des activités du secteur primaire, Frédéric Riveta, a lancé mardi matin, dans le hall de l’Assemblée de Polynésie française, la 14ème édition du salon de la bijouterie d’Art polynésien. Il était accompagné notamment du Haut-commissaire, Lionel Beffre, et du président de l’Assemblée, Marcel Tuihani.

Le ministre du Développement des activités du secteur primaire, Frédéric Riveta, a inauguré, mardi après-midi, à Pirae, un guichet unique réunissant le service du développement rural (SDR), la Chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire de Polynésie française (CAPL) et l’Etablissement public Vanille de Tahiti.