Ministère de la Relance Economique

Le ministre de la Relance économique, Teva Rohfritsch, le Président de la Société de Financement du Développement de la Polynésie française (Sofidep), Nicolas Fourreau et le Directeur général, Gaspard Toscan Du Plantier, ont signé mercredi matin, au ministère, une convention qui alloue à la Sofidep une subvention d’investissement, lui permettant de poursuivre ses actions en faveur de la création et du développement des très petites et petites entreprises locales.

 

En 2009, le Pays avait doté la Sofidep d’une subvention de 400 millions Fcfp au titre du Prêt à la Création d’Entreprise (PCE), devenu en 2015 le Prêt d’Aide et à la Création d’Entreprise (PACE). Pas moins de 144 entreprises ont bénéficié du coup de pouce de la Sofidep, 79% pour un projet de création et 21% pour le développement de leur outil de production, avec à la clé, la création de 189 emplois et le maintien de 73 emplois.

 

Avec cette nouvelle subvention d’investissement, d’un montant de 400 millions Fcfp, la Sofidep va pouvoir développer davantage encore ses interventions auprès des petites et très petites entreprises, principalement dans leur phase de création, période durant laquelle les financements classiques sont plus difficiles à obtenir.

 

En effet, le PACE finance jusqu’à 5 millions Fcfp, la trésorerie de départ et les aléas du démarrage ainsi que les matériels et équipements. Il s’adresse aux entreprises en création ou créées depuis moins de 5 ans dont le projet d’investissement est inférieur à 10 millions Fcfp. D’ores et déjà, au titre de l’année 2016, la Sofidep a octroyé 49 PACE pour 140 millions Fcfp.

 

Cette convention s’inscrit dans le cadre d’un plan global de relance de l’économie polynésienne et de soutien aux entreprises qui voit également la mise en place d’aides complémentaires attribuées aux petites entreprises pour leur équipement et aménagement ainsi que pour la revitalisation des commerces de proximité et des restaurants. Ces autres mesures sont cumulables avec le PACE.

 

Créée en 1999, la Société de Financement du Développement de la Polynésie française assure une mission publique de développement économique au service des très petites, petites et moyennes entreprises polynésiennes. Cette Société d’Economie Mixte aide les acteurs du secteur privé de Polynésie française à réaliser leurs projets en améliorant leurs conditions de financement, en particulier au cours des phases les plus risquées : l’investissement, l’innovation, la création, la reprise, et le développement d’entreprises. Pour ce faire, la SOFIDEP propose aux entreprises deux types d’outils de financement, sans garantie, avec en fonction des montants d’investissements, un complément de financement bancaire : des prêts participatifs et des produits de capital investissement (fonds propres).